Congrès 2015 - Mot du Président du Congrès

Vingt-cinq ans après l’adoption par les Nations Unies de la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), le 20 Novembre 1989 et au terme des objectifs du millénaire pour le développement en cette année 2015, un bilan des promesses faites aux enfants a été réalisé lors du 2 forum mondial des droits de l’homme de Novembre 2014. L’Observatoire National des droits de l’enfant (ONDE), en tant qu’institution autonome, a eu le privilège et l’honneur d’assurer la coordination de l’organisation des différents évènements du « Volet Droits de l’Enfant », rappelant à cette occasion, que le respect des droits humains commence par la manière dont les sociétés traitent les enfants, Tous les Enfants.

Au terme des activités, on a pu :

  • Mesurer les avancées et réalisation enregistrées.
  • Analyser les obstacles qui empêchent la jouissance égale, par tous les enfants, de leurs droits énoncés dans la C .I.D.E. et ses protocoles facultatifs,
  • Procéder à l’identification des priorités d’action qui permettront de réaffirmer les engagements envers les enfants sur l’agenda mondial de l’après 2015 et contribueront à inspirer les futurs programmes d’intervention, dans le domaine des droits de l’enfant ; 25 recommandations (R) ont été présentées concernant cinq volets :
  1. Accélérer le processus de ratification des protocoles facultatifs à la Convention et assurer la primauté effective de la Convention et de ses protocoles facultatifs sur la législation nationale. (4 R)
  2. Redynamiser la stratégie d’intervention globale en vue de lutter contre la violence et les autres formes d’abus et d’exploitation des enfants (7 R).
  3. Réaffirmer les engagements envers les enfants dans l’agenda mondial de l’après-2015. (4 R)
  4. Assurer l’Equité dans l’accès au savoir et à l’innovation ainsi qu’aux activités récréatives, culturelles et sportives. (6 R)
  5. Garantir les droits spécifiques des enfants et des jeunes (16-23 ans). (4 R)

Lors de ce 3ème Congrès de SOMIPEV une ébauche d’analyse de la situation de l’enfant marocain, depuis la ratification de la C.I.D.E. par le Maroc en Juin 1993, sera présentée et des propositions d’objectifs pour l’après 2015 par l’UNICEF pourront faire l’objet de discussion.

Il me reste à remercier très vivement les membres des comités scientifiques et d’organisation pour les thèmes choisis, la richesse des présentations scientifiques, la parfaite organisation, à souhaiter aux participants des journées enrichissantes et à ce 3ème Congrès de SOMIPEV un très grand succès.

Pr. EL MALKI-TAZI Amina

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…