Congrès 2018 - Mot de la Présidente du Congrès

Les maladies infectieuses représentent la 2ème cause de mortalité dans le monde, plusieurs d’entre elles, peuvent être évitées grâce à la vaccination. Elles sont en constante évolution pour maintes raisons.

L’usage excessif et parfois inapproprié des antibiotiques, constitue un grand défi pour l’humanité. Seule la rationalisation de l’antibiothérapie peut réduire l’évolution galopante de la résistance aux antibiotiques et la dissémination des germes résistants. Au cours de ces journées, nous allons passer en revue les modalités des traitements antibiotiques : Mono ou Bithérapie, traitements courts, développer ensuite la prise en charge des infections urinaires à BLSE et présenter l’épidémiologie et l’antibiothérapie des infections ostéo-articulaires communautaires. Helicobacter pylori fera l’objet d’une conférence.

Au cours de cette 6ème Edition du Congrès de SOMIPEV, et pour la première fois, une conférence portera sur l’Enseignement de l’infectiologie par e.learning, méthode d’enseignement très souhaitable à généraliser dans toutes nos universités. Un atelier y sera également consacré en parallèle avec les ateliers sur l’infectiologie et la vaccinologie, le dimanche matin.

Les vaccins sont d’une importance capitale pour la santé de tous et représentent l’un des plus grands succès de la santé publique dans le monde. Selon l’OMS, trois millions de vies sont sauvées de par le monde chaque année, grâce à la prévention par la vaccination. L’utilité des vaccins est triple se protéger, protéger les autres qui ne peuvent se faire vacciner du fait de leur fragilité ou vulnérabilité et aussi pour empêcher la réapparition des maladies infectieuses évitables par la vaccination, certaines ont disparu et d’autres devenues très rares. Le risque de développer une maladie grave en ne vaccinant pas est beaucoup plus important que celui, de voir apparaitre un effet indésirable lié à la vaccination. Grace à la vaccination, beaucoup moins de personnes souffrent de maladies évitables par la vaccination et les conséquences de ces maladies sont très rares dans la population. De ce fait les avantages de la vaccination paraissent plus faibles que ses risques et on peut dire que «La vaccination est devenue victime de son succès». Depuis quelques années, les risques associés aux vaccinations réels ou non, inquiètent beaucoup de personnes, aussi est-il important pour les médecins en général et les pédiatres en particulier de démystifier les croyances sur les risques de la vaccination.

La vaccination est le meilleur moyen de protéger contre la Rougeole, la Rubéole, les Oreillons et la varicelle. Cette protection dure toute la vie. L’étude multicentrique menée pars les CHU nous précisera la situation dans les villes concernées. Les résultats des Observatoires de SOMIPEV, sur les méningites et la résistance aux antibiotiques, nous serons également présentés lors de nos journées.

Je remercie nos éminents conférenciers de leur contribution scientifique à la réussite de ce Congrès, les Comités Scientifique et d’Organisation pour la préparation et la réalisation de haut niveau de ces journées, les Sociétés pharmaceutiques pour leur précieuse et régulière collaboration, l’ensemble des participants pour l’intérêt croissant qu’ils portent aux Congrès de SOMIPEV enfin Tous ceux que j’ai omis de citer.

Je souhaite pleine réussite au 6ème Congrès de SOMIPEV.

Pr. Amina El Malki
Présidente du Congrès

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…